Ressources / Outils


"Les effets alternants de Hahnemann" par Jules Gallavardin

L’avis de la Haute Autorité de Santé sur le déremboursement des médicaments homéopathiques est attendu en juin: c'est l'occasion de découvrir la version numérisée de l’ouvrage de Gallavardin sur "Les effets alternants de Hahnemann" (1913).

Alors que le débat sur l’efficacité des traitements homéopathiques se poursuit dans l’opinion publique et que l’avis définitif de la Haute Autorité de Santé sur le déremboursement de ces médicaments est attendu ce mois-ci, nous vous proposons de consulter la version numérisée de l’ouvrage de Jules Gallavardin sur Les effets alternants de Hahnemann: étude de physiologie thérapeutique, publié à Lyon en 1913.

C’est à la fin du XVIIIème siècle que le médecin allemand Samuel Hahnemann (1755-1843) découvre le principe de l’homéopathie en expérimentant sur lui-même, les vertus de l’écorce de quinquina préconisée pour traiter la malaria. La médecine qu’il propose est fondée sur l’idée que quasiment tout mal peut être soigné en administrant la substance ou le produit qui le provoque à des doses infimes.

Ce petit livre de 48 pages appartient au fonds Gallavardin, une collection exceptionnelle sur l’introduction de l’homéopathie en France conservée à la BU Lyon1. C’est en 1962, qu’Emmanuel Gallavardin (1877-1966) fit don à la bibliothèque de la Faculté de Médecine de Lyon des ouvrages et revues que lui et son frère Jules Gallavardin (1872-1917) avaient hérités de leur père Jean-Pierre Gallavardin (1825-1898).

A lire aussi sur le blog Interfaces / Livres anciens :
Une collection sur l’homéopathie
Publié le 24 juin 2019