Nuit de la lecture 2019 : La BD ramène sa science !

Si la science et les découvertes scientifiques ont toujours été source d’inspiration pour les auteurs de bandes-dessinées, la BD scientifique est soumise à un certain dilemme, celui de parvenir à concilier la rigueur de l’information scientifique avec la dimension narrative de la bande-dessinée. Peut-on surmonter cette contrainte ?

Jean-Noël Lafargue auteur de bandes-dessinées et Pellichi auteure de mangas scientifiques, réunis autour de Pascal Robert Professeur à l’Enssib et spécialiste de BD, expliquent leurs méthodes et stratégies pour illustrer et scénariser des contenus souvent ardus et passionner les lecteurs.

La table ronde a été organisée en partenariat avec la Librairie Decitre.





Jean-Noël Lafargue né en 1968 est enseignant en art et nouveaux médias à l'Université Paris 8 et à l'école supérieure d'art du Havre, blogueur, scénariste de deux bandes dessinées pour la Petite Bédéthèque des savoirs : L'Intelligence artificielle, avec Marion Montaigne, et Internet, avec Mathieu Burniat. Auteur de Entre la plèbe et l'élite : les ambitions contraires de la bande dessinée, un essai consacré à la légitimation de la bande dessinée. Auteur ou co-auteur de publications liées à la culture technologique, à la culture populaire et à la science-fiction.





Docteure en biologie, Pellichi a troqué pipette et blouse blanche contre tablette graphique et stylet. Elle réalise des illustrations colorées et vulgarise la science via son blog ainsi qu'un manga, Material&Methods. Elle y croque le quotidien de la recherche au travers du regard de Seto, jeune stagiaire intégrant un laboratoire.



Crédit photo de Jean-Noël Lafargue : Florence Lafargue

Publié le 8 février 2019