Quartier libre

A la demande générale, voici des nouvelles des mangas.
Après un été très calme, les mangas pour filles sont arrivés



Divine nanami tome 24






TAKANE TO HANA © Yuki Shiwasu 2015 / HAKUSENSHA, Inc.
Takane et Hana tome 7








© 2012 by AIKAWA Saki / Shûeisha





He's a beast tome 13









Sans compter Coeur de hérisson, LDK,  Skip beat et pleins d'autres récits kawaii.

Nous les avons sortis des cartons, ils seront sur les étagères de Quartier libre très bientôt.

Les mangas pour garçons sont arrivés aussi ; nous vous dirons tout cela, très vite !
Si vous avez des demandes pour de nouvelles séries, écrivez-les sur le cahier de suggestions, nous sommes toujours heureux de vous procurer vos mangas préférés.
Avec tout de même une préférence marquée pour les séries de moins de 20 tomes :-)




Quartier Libre c’est plus de 10 000 documents (à emprunter)  et de la presse (à consulter sur place).

Des quotidiens (L’Equipe, Libération, Le Monde, Le Progrès)  et des revues (Consulter la liste).



 

 

Vous trouverez des romans de littérature contemporaine (la rentrée littéraire, les prix littéraires ainsi que vos suggestions).
Des polars (venus du froid, des grands maîtres anglais ou américains, etc.)

 

Des romans de science-fiction et de fantasy : les sagas fleuves, les grands classiques du genre ainsi que l’uchronie (steam punk entre autres), la bit-lit et autres lectures mordantes. 



 

BD franco-belge : collection historique de la BU en bande dessinée, elle date du début des années 70 et continue d’évoluer. Elle compte plus de 160 titres de séries et des one shots.

Manga : cette collection a commencé il y une dizaine d’années et compte aujourd’hui plus de 400 titres de séries (y compris celles terminées). Elle aborde tous les aspects du manga : shonen, shojo et seinen. Voir aussi le Festival Science et Manga.


 
Steampunk quand tu nous tiens !

Avec l'exposition Electromania, Quartier Libre ne pouvait pas passer à côté du steampunk (comprendre steam, pour vapeur en anglais et punk, ben, comme un punk). Un auteur fameux de steampunk a voulu définir ce mouvement de façon simple : un steampunk c'est un gothique qui a découvert le marron.
Pour ce qui concerne les livres, nous allons vous faire découvrir quelques pépites, d'ici la fin de l'exposition par le biais de nos critiques :


Boneshaker par Cherie Priest, 455 pages, 810 PRIEST
Si on veut donner des étiquettes, c’est un roman Steampunk, oui. C’est aussi un post-apocalyptique. C’est aussi et surtout l’histoire de personnes normales, ni des héros, ni des criminels. Des gens qui font ce qu’ils peuvent même si ça veut dire s’assoir un peu sur la loi parfois. Même si ça veut dire souffrir, être blessé, se relever, encore.
Une mère célibataire découvre que son grand fiston de 16 ans, qu’elle élève comme elle peut (et sans doute pas aussi bien qu’elle le voudrait), est parti « de l’autre côté du mur ». Ils vivent dans les faubourgs… ou plutôt ils survivent. De l’autre côté du mur, on meurt.
Elle le sait débrouillard et obstiné mais jeune et inexpérimenté. Il lui faut donc franchir l’enceinte à son tour pour espérer le retrouver… De l’autre côté, l’air toxique, les bas-fonds, les morts-vivants et peut-être son passé, l’attendent de pied – plus ou moins – ferme.
L’écriture est vive et souvent maligne. Le roman se lit tout seul. On suit tour à tour la mère et le garçon. Les personnages sont tous attachants, même les plus rugueux. L’histoire présente à la fois un aspect « héros malgré eux » et une ambiance épaisse et inquiétante.
Des cliquetis ? Sont-ce les dents d’un engrenage en marche ou d’un Pourri juste derrière ?...Et en plus ce n’est que le tome 1 : il y a une suite !








1899. Paris accueille l'Exposition universelle, symbole d'un développement technologique sans précédent basé sur une nouvelle source d'énergie, l'éther ; des aérocabs sillonnent le ciel tandis que se multiplient les automates au service des hommes. Une jeune et talentueuse comédienne, Margo, apprend la mort violente de sa meilleure amie et décide de mener l'enquête, entraînant dans son sillage son frère Théo, médecin aliéniste qui s'intéresse aux effets insoupçonnés de l'éther sur l'esprit humain.
Joli titre, n’est-ce pas ? Une première bonne raison de lire ce livre ! Paru en 1999, il marque l'apparition du steampunk dans la littérature française, et l'on retrouve effectivement de nombreux éléments de ce genre : le XIXe s., les automates et les machines volantes, des apparitions de personnages historiques (de l'écrivain Villiers de l'Isle Adam à la reine Victoria)... L'histoire est narrée alternativement du point de vue de Margo et de Théo, personnages attachants, courageux et rebelles chacun à sa façon. C'est un récit d'aventures plein de rebondissements, que l'on suit avec plaisir sur les pas du frère et de la sœur !